D'après Georges Charpak, l'énergie de fission que cela représente est supérieure à celle qui serait contenue dans la croûte terrestre si celle-ci était constituée de charbon pur!