Ces deux isotopes de l'uranium sont situés, sur la carte des noyaux, au-delà du dernier élément stable (le Bismuth) mais dans un îlot de relative stabilité, situé au dela d'un groupe de noyaux très instables (le "trou alpha") entre le polonium-212 et le francium-219.