Durant la guerre en 1943, les américains avaient refroidis de la même manière leur premiers réacteurs plutonigènes, polluant la Columbia River qui traversait leur site de Hanford.