Les descendants du radon sont les noyaux suivants : Polonium-218, Plomb-214, Bismuth-214, Polonium-214, Plomb-210, Bismuth-210, Polonium-210, Plomb-206 (stable). Parmi ces derniers, seul le plomb-210 possède une période assez longue : 22,3 années, ce qui permet de l'utiliser pour mesurer l'âge de sous-sols forestiers ou la vitesse de sédimentation de vases à l'échelle d'une centaine d'années.