L'épaisseur du scintillateur doit être suffisante pour arrêter les photons gamma. Pour réduire cette épaisseur à quelques centimètres, il faut des noyaux lourds. C'est l'iode qui joue ce rôle dans le cas de l'iodure de sodium. C'est un excellent scintillateur car il convertit l'énergie des gamma en un grand nombre de photons lumineux : environ 5000 dans le cas des gamma du technétium. Le défaut des cristaux d'iodure de sodium est d'être sensibles à l'humidité, ce qui impose qu'ils soient placés dans une enceinte étanche.