Le flux de ces particules cosmiques est en France de 240 par m2 et par seconde au niveau du sol.