Le professionnalisme requis fait que la technologie nucléaire, même bien rodée comme pour la filière des réacteurs REP, ne peut être exportée que dans des pays ayant un niveau technologique suffisant ou bénéficiant d'un soutien technique. En allant plus loin, il aurait été impensable d'exporter des réacteurs surgénérateurs aussi délicats que SUPERPHENIX avec leur refroidissement au sodium fondu. Ce facteur à certainement contribué à l'abandon de cette technologie.