A ce jour, en dehors du cas des cancers de la thyroïde, on n'a pas observé une augmentation du nombre de cancers en Ukraine, Biélorussie et Russie qui serait clairement due à l'accident. Une telle augmentation est difficile à mettre en évidence en raison de la mauvaise situation sanitaire de ces trois pays et des lacunes des enquêtes de santé.