Citons le système d'injection de sécurité à haute pression, conçu pour injecter dans le circuit primaire de l'eau à une pression supérieure à la pression normale (fuites assez sérieuses) ; les accumulateurs intervenant à moyenne pression ; l'injection de sécurité à basse pression qui intervient quand la pression est descendue en dessous d'une dizaine de bars (d'atmosphères) dans le cas d'un accident grave avec fuite d'eau très importante.