En effet, l'EPR utilise tous les types de combustible d'ores et déjà employés dans les réacteurs à eau pressurisée : combustible à base d'uranium légèrement enrichi (jusqu'à 5 %) ou combustibles recyclés soit à base d'uranium issu du retraitement et ré-enrichi, soit à base d'oxyde mixte de plutonium provenant du retraitement et d'uranium (MOX).