S'il existe un effet de seuil, c'est-à-dire que la radioactivité ne provoque pas ou peu de cancers au dessous de doses de 100-200 mSv, les liquidateurs de Tchernobyl resteraient menacés car ils ont reçu des doses proches de ce seuil ce qui n'est pas le cas des 60 millions de Français, du fait de leurs examens.