Dans le cas des réserves du Musée Dauphinois de Grenoble, une centaine de m3 de mobilier a été traitée par lots de 2 m3.