Pour les expositions les plus fortes, toutes les cellules sont touchées. La gravité du risque dépend de l'exposition, alors que pour les faibles doses la gravité du risque, le déclenchement d'un cancer, est toujours la même. C'est la probabilité de ce déclenchement qui dépend de la dose.