Les risques de cancers induits par des petites doses de rayonnements sont très faibles comparés au risque de cancers induits par des toxiques comme l'amiante ou le tabac. Ainsi il est difficile d'estimer l'effet du radon, infime en population générale, en présence d'un toxique largement répandu comme le tabac, qui a une importance considérable pour la même pathologie.