Un point de repère est la quantité d'uranium transmutée dans le combustible d'un réacteur. Un réacteur, qui a fourni 1 Gigawatt d'électricité pendant un an et alimenté en électricité un million de personnes, ne transforme que 4,5 % de son uranium en plutonium et produits de fission, soit seulement 900 kg sur un total de 22 tonnes.