Certains produits de fission sont trés gourmands en neutrons et se comportent comme des « poisons ». L'exemple le plus connu est celui du xénon-135 qui peut empêcher le redémarrage d'un réacteur conventionnel pendant quelques heures.