Réduction de la toxicité des déchets
Le retraitement mis en œuvre à la Hague a permis de diviser en 20 ans le volume des déchets par 6. Les déchets occupent maintenant quatre fois moins de place que le combustible laissé dans l'état. Si le volume des déchets les plus radioactifs (les verres de type C) a peu varié, les volumes des déchets technologiques liés aux opérations de retraitement et des déchets de structure de type B (coques, embouts) ont beaucoup diminué. On notera l'abandon des bitumes. (Source CNE).
COGEMA/CEA