Quels neutrons pour régénérer le combustible ?
Le bilan de régénération du combustible doit être positif pour la surgénération. Ce bilan dépend beaucoup de l'énergie du neutron et du noyau fissile employé. Pour le plutonium-239, la surgénération est obtenue avec des neutrons d'énergie supérieure à 10 keV. C'est la raison pour laquelle les réacteurs de génération IV à base de plutonium (SFR, LFR, GFR) seront rapides. Avec l'uranium-233, la surgénération est obtenue aussi bien avec des neutrons rapides qu'avec des neutrons lents. (Source A.Nuttin/LPSC Grenoble).
IN2P3