Immobilisation et destruction du plutonium militaire
Les réacteurs HTR seraient particulièrement efficaces pour détruire en un seul passage le plutonium de qualité militaire en raison de l’excellente tenue aux fortes irradiations des céramiques utilisées pour conditionner le combustible. À titre de comparaison, l’option (à droite) consistant à enfouir le plutonium-239 après l’avoir enrobé de produits très radioactifs ne le fait pas disparaître. La reconversion (au centre) en combustible civil (du type MOX) suivie du passage dans un réacteur traditionnel ne détruirait qu’environ 50 % du plutonium fissile, la tenue des gaines de combustible ne permettant pas d’aller plus loin.
General atomics