Evolution de l'iode et du césium de Tchernobyl
Cette courbe montre ce qu'est devenue l'activité relâchée au moment de l'accident des deux principaux déchets de Tchernobyl. On voit l'effet des périodes très différentes de l'iode-131 et du césium-137 sur l'évolution de cette activité maintenant dispersée. Du fait de sa courte période de 8 jours, l'iode a été très actif et a prédominé dans les premiers temps, mais il a disparu au bout de 3 mois. Le césium est moins actif, en raison de sa période de 30 ans, mais il n'a encore qu'à peine décru depuis l'accident. (NB : Des échelles logarithmiques sont nécessaires pour représenter les très grandes variations d'activité et la grande échelle des temps).
IN2P3