Atelier des "dials painters"
Vue de l'atelier où dans les années 1920 de jeunes américaines peignaient des cadrans de réveil. La peinture luminescente qui contenait des traces de radium provoqua des cancers de la gorge chez les ouvrières qui humectaient les pinceaux de leur langue. Il fallut tragiquement du temps, une fois la cause des cancers identifiée, pour imposer aux industriels les mesures nécessaires.
DR