Zones d'exclusion
Cette carte de la contamination du césium-137 montre la zone d'exclusion autour du réacteur de Tchernobyl définie par un cercle de 30 kilomètres de rayon. Du 2 au 6 mai 1986, des milliers de personnes habitant dans ce périmètre très contaminé furent sommées d'abandonner leurs biens et évacuées vers des lieux d'accueil plus ou moins provisoires. Au total, 130 000 personnes furent évacuées, dont les 48000 habitants de la ville de Prypiat à proximité immédiate du réacteur. La zone d'exclusion englobe la ville de Tchernobyl, située à 12 km de la centrale et 74 hameaux. Aujourd'hui, 400 personnes, souvent âgées, sont revenues à Tchernobyl et des centaines d'autres travaillent encore à la centrale qui reçoit de nombreux visiteurs. À Prypiat même, comme dans les premiers 10 km autour de la centrale, le contrôle est absolu et personne n'est autorisé à y habiter. Au-delà, sont interdits toute production agricole, tout transit de personnes et de marchandises.
UIP/EULEP/EURADOS