Stop … au désarmement
Paradoxalement, obtenir le soutien de l'opinion pour le destruction des bombes atomiques n'est pas aisé. Les difficultés évoquées par le sénateur Lugar sont parfois imprévues. Fin 2004 des militants profondément pacifistes s'opposèrent en France aux premier démantèlement de bombes au plutonium! Ne disposant pas encore des usines nécessaires, les Etats-Unis désiraient fabriquer quelques assemblages de MOX pour maîtriser la destruction du plutonium militaire en réacteur. Ce test nécessitait le transport à Cadarache d'un échantillon de 140 kg de plutonium, l'équivalent une fois détruit d'une vingtaine de bombes.
Greenpeace