La spallation : une source de neutrons
Dans un réacteur hybride, on utilise pour produire des neutrons des réactions complexes, appelées réactions de spallation. A la sortie de l'accélérateur, les protons de haute énergie, heurtent une cible de noyaux lourds comme le plomb. En pénétrant dans le noyau, le proton primaire éjecte tout d'abord quelques nucléons lors d'une cascade de collisions directes (A), dont certains seront à l'origine - avec une énergie moindre - d'autres réactions de spallation (B). Le noyau résiduel, échauffé par la collision (C), se désexcite. Il se fragmente lors d'une fission (D) ou émet quelques protons, neutrons ou particules alpha (E). Au cours des étapes de ce processus complexe, un nombre important de neutrons sont éjectés de la matière nucléaire. Dans une cible de plomb, ce nombre est de l'ordre d'une vingtaine pour des protons de 1 GeV, dont la vitesse approche celle de la lumière.
IN2P3