Réacteurs de sous-marins embarqués
L'expérience acquise sur le refroidissement au plomb des réacteurs à neutrons rapides provient principalement de l'ancienne Union Soviétique, qui avait utilisé cette technique de refroidissement pour sa flotte de sous-marins nucléaires. Il s'agissait de réacteurs embarqués, donc compacts et de petite taille comparé à ceux des centrales du nucléaire civil. Comme le plomb liquide est corrosif, on utilise en réalité un mélange eutectique de plomb et de bismuth, dont les qualités calorifiques et nucléaires (la transparence au neutron) sont voisines.
DR