Dilution de l'uranium en Russie
C'est en Russie que les surplus russes d'uranium hautement enrichi sont dégradés dans diverses installations. Dans cette usine de la Siberian Chemical Enterprise près de Krasnoyarsk, l'oxyde d'uranium HEU est converti en hexafluorure. Dans une autre usine, ce composé qui devient gazeux quand il est chauffé, est introduit dans un flux où il se mélange avec un gaz produit à partir d'uranium naturel ou appauvri. Il en ressort dilué à moins de 5% en isotope 235 fissile, une concentration trop faible pour un quelconque usage militaire mais idéale pour la production d'électricité.
USEC/TENEX