Masses des produits de fission du plutonium
La répartition des masses des produits de fission d’un noyau lourd dépend peu de la nature du noyau. Presque tous les fragments de fission, au départ très radioactifs, retrouvent la stabilité au bout de quelques années. Une poignée d’éléments, indiqués sur la figure, subsistent : le strontium-90 et le césium-137 avec une période voisine de 30 ans ; le technetium-99, l’iode-129 et le césium-135 avec des périodes dépassant la centaines de milliers d’années. Les proportions de ces élément sont similaires pour le plutonium-239 et l’uranium-235. Elles déterminent la forme caractéristique de la décroissance radioactive.
IN2P3