Activité et volume vont en sens inverse
Plus le volume d’une catégorie des déchets est important, plus le risque radioactif est faible. Cette relation entre le volume et l’activité des 5 catégories de déchets est illustrée ici de manière spectaculaire. Le diagramme de gauche représente le volume accumulé pour chaque type de déchets depuis les débuts du nucléaire selon l’inventaire établi pour la France par l’ANDRA. On constate que 96 % de la radioactivité est concentrée dans la catégorie « haute activité » dont le volume ne représente que 0,2 % du total.
ANDRA