Transparence du sodium et du plomb aux neutrons rapides
La courbe montre comment varie la probabilité de capture des neutrons rapides par les noyaux des éléments naturels (la courbe a été tracée pour une énergie caractéristique des neutrons de 65000 électronvolts). Cette probabilité de capture (appelée encore section efficace), qui varie beaucoup d'un noyau à l'autre, est remarquablement faible pour le sodium et le plomb. Ces espèces chimiques particulièrement transparentes aux neutrons sont recherchées pour le refroidissement du cœur des réacteurs à neutrons rapides. Le sodium a été utilisé pour évacuer la chaleur dans des réacteurs du type de SuperPhenix, et le plomb dans les sous-marins nucléaires russes. Le plomb présente sur le sodium l'avantage d'être moins dangereux à manipuler.
IN2P3