Premier critère : le niveau d’activité
Le niveau d’activité d’un déchet est défini par le nombre de désintégrations par seconde (becquerels) survenant dans un gramme de matière. L’activité et le risque radiologique varient dans de très grandes proportions Entre les ferrailles et gravats à peine radioactifs des déchets de très faible activité et les verres coulés à la Hague il y a un facteur 100 millions.
ANDRA