Dispositif de l'expérience MUSE
Coupe de MASURCA montrant le dispositif. On distingue les zones du combustible, du réflecteur de neutrons (zone entourant le cœur, constituée d'un mélange de sodium et acier - Stainless Steel - NaSS), et l'écran de protection biologique (constitué d'acier - Stainless Steel). La source de neutrons GENEPI couplée au réacteur joue le rôle de l'accélérateur d'un système hybride. Petit réacteur expérimental de faible puissance, MASURCA est à l'origine une maquette de Superphenix. De ce fait, son combustible est à base d'uranium et de plutonium. Il contient du sodium sous forme solide pour simuler le sodium liquide qui évacue la chaleur dans Superphenix.
LPSC-Grenoble