Laboratoire souterrain de Bures
Les couches argileuses profondes du Bassin Parisien, imperméables et très stables, pourraient accueillir vers 2020 les déchets de haute activité à vie longue. La France étudie dans le laboratoire souterrain de Bures dans la Meuse le comportement de ces couches argileuses.
ANDRA