Inventaire du plutonium avec des réacteurs RNR
Les réacteurs à neutrons rapides (RNR) sont plus efficaces que les réacteurs REP pour brûler le plutonium et les actinides. La partie droite de la figure montre ce que l'on gagnerait après 2010 si le parc français de 60 Gigawatts électriques était uniquement composé de RNR. Dans ce scénario très hypothétique, le plutonium et les actinides seraient recyclés. L'inventaire du plutonium se stabiliserait à 800 tonnes et celui des actinides serait très réduit, alors que dans le cas d'un parc à « cycle ouvert » constitué de REP sans retraitement, le plutonium et les actinides s'accumuleraient à raison de 13 et 1,5 tonnes par an. (Source des données : Clefs CEA)
IN2P3