Mécanisme des forces faibles
La mécanique quantique autorise des transformations très brèves d'une particule avec retour à l'état original. C'est ainsi que le neutron apparaît transitoirement sous la forme d'un proton accompagné d'une particule négative, appelée boson W. Pendant la fraction du temps passé dans cet état intermédiaire, il arrive que le boson W se désintègre en électron et antineutrino. La transformation doit libérer de l'énergie pour se produire, ce qui est le cas à l'intérieur de noyaux trop riches en neutrons. La probabilité combinée de l'état intermédiaire et d'une désintégration du boson étant minime, la transformation d'un neutron en proton (ou son inverse) apparaît lente aux yeux des physiciens nucléaires, qui pour cette raison appellent « faibles » les forces qui en sont à l'origine. Le boson W a été observé pour la première fois en tant que particule en 1983 au CERN.
IN2P3