Destruction du plutonium militaire
La dégradation du plutonium militaire par le combustible MOX peut être pratiquée dans des réacteurs similaires à ceux adaptés en France pour brûler du MOX. La durée du passage en réacteur - limitée à 4 ans à cause de la tenue des gaines de combustibles - empêche de dégrader davantage le plutonium. Avec des combustibles permettant des irradiations beaucoup plus fortes, il serait possible de détruire plus de 90 % du plutonium-239 en un seul passage comme avec les réacteurs à hautes températures HTR. Mais ces réacteurs sont encore à l'état de prototypes. (Source General Atomics).
IN2P3