Incertitudes sur les doses
Les doses moyennes d'exposition ne rendent pas compte des disparités des doses reçues au niveau individuel, comme le montre cette répartition des doses, dont la moyenne a été fixée de 0 ,2 Sv, valeur du même ordre que celle estimée pour les liquidateurs de Tchernobyl. L'estimation, souvent a posteriori, des doses est le résultat de calculs complexes. Les incertitudes sont grandes sur les moyennes et sur la forme des répartitions dont plusieurs sont représentées ici. Pour une répartition donnée, comment aussi situer sur la courbe une personne non munie de dosimètre ? En (A) parmi les personnes les moins exposées, en (B) exposition la plus probable, ou en (C) parmi le petit lot de personnes très exposées ? Le risque en dépend.
IN2P3