Incertitude sur les effets
Les connaissances sur les effets des radiations sont affectées de marges d'erreurs très importantes comme l'indique les études effectuées sur les survivants d'Hiroshima et de Nagasaki. Dans le domaine des expositions dites " faibles ", il est impossible de départager entre les trois modèles représentés ici : une droite prônée par le CIPR, une courbe plus progressive (dite linéaire quadratique) et un modèle avec seuil qui suppose l'absence d'effets en dessous de 120 mSv. Pour la répartition des doses figurée dans la partie haute, toutes les personnes seront exposées à un risque avec le premier modèle. Pour le second progressif, le risque pour les personnes peu (A) et moyennement (B) exposées ira de très faible à faible. Dans le cas du modèle avec seuil, seul le petit nombre de personnes les plus exposées (C) subira un risque. (Source IRSN/H.Métivier)
IN2P3