Incertitudes des faibles doses
L’absence de données précises sur les faibles et très faibles doses ne permet pas de valider par l’expérience la relation entre effets et doses. Les radiobiologistes pensent aujourd’hui que la règle officielle (représentée par une droite qui relie l’origine et les résultats des observations sur les fortes expositions situés en dehors du diagramme) doit être revue. Ils lui préfèrent une relation avec seuil, plus optimiste qui stipule qu’il n’y aurait pas de risques en dessous d’un certain seuil d’exposition. Un des modèles représentés (hormésis) suggère même que l’effet des très faibles radiations pourrait être bénéfique. La figure montre seulement le comportement des modèles et les échelles n’ont pas été indiquées. Dans le cas du modèle avec seuil, la position de ce seuil pourrait se situer à une centaine de millisieverts au-delà des expositions courantes.
IN2P3