Leucémies et cancers
On distingue les leucémies des autres types de cancers (appelés solides) parce que l'effet des radiations en fonction de la dose reçue semble différent. La figure compare, pour les survivants d'Hiroshima et de Nagasaki, les nombres de leucémies ou de cancers observés par rapport à ceux observés dans une population témoin non exposée. Il semble que l'incidence des leucémies, faible ou nulle jusqu'à 200 mSv, croisse ensuite très rapidement alors que, pour les cancers solides, la croissance serait plus progressive. Les marges d'erreurs très importantes, malgré les 70 000 victimes concernées, expliquent que toute une gamme de modèles - dont deux représentés ici - soient compatibles avec les données. (Source IRSN/H.Métivier).
IN2P3