À gauche, trois radiographies gamma d'une valise (A) : en haut, sur une radiographie classique les zones foncées sont les plus denses ; au milieu, la radiographie résonante, où les zones plus foncées correspondent à une densité plus élevée en azote ; en bas le résultat d'un traitement des deux images fait apparaître un pain d'explosif Semtex. À droite, radiographie d'une seconde valise (B). Cette fois l'explosif est dissimulé dans le couvercle (double-fond).