Mode d'acquisition synchronisé
Pour obtenir ces six images scintigraphiques du cœur à des instants successifs du cycle cardiaque, on a synchronisé la prise de données d'une gamma-caméra à un électrocardiogramme. Le temps d'un battement de cœur a été découpé en six intervalles égaux. La figure montre comment, pour chacun des six instants, on ajoute les données prises lors de battements successifs du coeur. On obtient ainsi un « film » à six images de ce cycle, qu'un spécialiste interprète pour diagnostiquer d'éventuelles anomalies.
A.Aurengo/ Hôpital Pitié-Salpêtrière