Relation linéaire ou linéaire quadratique ?
Dans le régime des faibles expositions, il est légitime de supposer les doses indépendantes. L'effet d'un supplément de dose ne dépend pas de la dose antérieure (à gauche). La notion de cumul de dose est de peu d'importance car il y aurait peu de chances, lors d'une nouvelle exposition, de toucher une même cellule et les mécanismes de réparation à l'œuvre devraient avoir le temps de jouer leur rôle si malgré tout cela devait se produire. Pour des expositions fortes (à droite), la situation est beaucoup plus complexe. Les dommages sont directement cumulables. Plus la dose est importante, plus l'effet d'une nouvelle dose est néfaste. Mais où se situer sur la courbe, comment définir la dose cumulée, si des mécanismes de réparation ont réparé tout ou partie des dommages antérieurs ?
IN2P3