Le récupérateur de corium
Pour limiter les conséquences d’une fusion du cœur du réacteur si une perte du contrôle devait survenir, un dispositif de récupération des matières très radioactives – le corium - a été prévu. La partie du cœur fondu qui s’échapperait de la cuve serait recueillie et refroidie dans la zone située en dessous de la cuve protégée par un revêtement réfractaire.
AREVA/EDF