La scintigraphie osseuse, outil de diagnostic
On a recours au diagnostic nucléaire quand il représente le seul moyen d'obtenir rapidement les renseignements voulus par l'état d'un patient. On le voit dans le cas de cette patiente de 34 ans qui souffrait de douleurs tenaces à la marche et dont les radiographies étaient normales. Les diphosphonates marqués au technetium-99m ont une affinité élective pour le tissu osseux en remaniement (métastases cancéreuses mais aussi zones d'inflammation). Une scintigraphie osseuse a établi que ces troubles étaient dus à un traumatisme (la chute d'un tiroir métallique sur le pied gauche trois mois avant l'examen). (Source : A.Aurengo/Hôpital La Pitié Salpétrière).
IN2P3