Expositions naturelles et artificielles
Evaluation en France des sources d'exposition aux rayonnements. Selon cette estimation, la dose totale s'élève à 3,5 mSv, la dose naturelle à 2 mSv et la dose artificielle à 1,5 mSv. La dose naturelle, dont la composante principale est due au radon, correspond à environ 60 % du total. L'exposition artificielle a pour origine principale les examens et traitements médicaux. L'industrie, la recherche et le nucléaire n'y contribuent que pour 1 %. Ces répartitions sont des moyennes.
IN2P3