Principe d'une gamma-caméra équipée d'un collimateur pinhole
Pour les scintigraphies thyroïdiennes, on utilise des gamma-caméras basées sur une collimation en « trou d'épingle » (pin-hole en anglais), dite encore sténopéïque. Pour une glande aussi petite que la thyroïde cette collimation est appropriée. La pointe de la caméra est dirigé vers le cou du patient. Seuls les gamma passant à travers l'orifice, donc provenant de la zone de la thyroïde sont alors enregistrés.
D.Steyaert/IN2P3