Pousser le burn-up ?
Exemple de progrès en cours sur la gaine de combustible : les alliages de zirconium utilisés pour la gaine subissent en présence d’eau une corrosion qui tend à s’emballer à mesure que la couche d’oxyde croît, ce qui limite à la fois le temps de séjour du combustible en réacteur, et la température du combustible et du fluide de refroidissement. Des progrès récents dans la composition des alliages de gaine permettent de réduire considérablement la corrosion, et de repousser ces limitations
AREVA/Framatome