Schéma de réacteur hybride
Sur la gauche de ce schéma, un accélérateur de particules (cyclotron) délivre un courant de protons de 200 MeV d'énergie. Ces protons qui circulent dans un tube à vide pénètrent verticalement dans le cœur du réacteur où ils viennent frapper une cible. Les collisions sur la cible génèrent des neutrons de « spallation » qui se multiplient en provoquant des fissions. Le cœur est constitué de thorium (ou d'uranium), auquel on a ajouté des noyaux fissiles et des déchets radioactifs à transmuter. La chaleur dissipée dans le cœur est évacuée par un système d'échangeurs utilisant du plomb fondu, avant d'être transformée en électricité. (Source S.Adriamonje).
DRA